Latin America
ALEC

Le projet ALEC (Amérique Latine pour l'Education au Climat) vise à promouvoir l'éducation au changement climatique en Amérique latine par l'adaptation des ressources pédagogiques au contexte local, le développement professionnel des enseignants et la création d'une communauté de pratique.

L'importance de l'éducation au changement climatique

L'objectif de l'OCE est de promouvoir une éducation de qualité sur le changement climatique pour les élèves des écoles primaires et secondaires du monde entier et d'induire les changements de comportement nécessaires à la transition écologique. Les projets pédagogiques en classe doivent permettre aux jeunes non seulement de comprendre les phénomènes en jeu, mais aussi de réfléchir à des solutions d'adaptation et d'atténuation du changement climatique et conduire à l'application concrète, à travers des actions en classe, de l'école, de la ville ou communauté.

L'Amérique latine acteur pour l'éducation au le changement climatique

Dans ce contexte, l'OCE, avec plusieurs partenaires, a lancé le projet ALEC (Amérique latine pour l'Education au Changement Climatique).
Ce projet pilote de cinq ans vise à promouvoir l'éducation sur le changement climatique en Amérique latine, plus particulièrement au Mexique et en Colombie (avec l'ambition d'inclure d'autres pays du continent).

Pour y parvenir, les participants au projet travaillent sur trois aspects principaux:

  • Adaptation des ressources pédagogiques au contexte local. Créer un ensemble de ressources pédagogiques de qualité, multilingues, interdisciplinaires et en accès libre pour les enseignants et les formateurs, sur la base des rapports du GIEC.

 

  • Développement professionnel des enseignants. Former et accompagner les enseignants du primaire et du secondaire, ainsi que les formateurs, afin de mettre à jour leurs connaissances, découvrir de nouvelles pédagogies (enseignement des sciences par investigation, apprentissage par projet, interdisciplinarité, etc.) et de nouveaux outils (notamment numérique).

 

  • Création d'une communauté de pratique. Organiser chaque année des conférences tout au long du projet en Amérique latine pour rassembler des professeurs locaux, ainsi que des personnalités et des experts internationaux, afin de promouvoir l'échange de connaissances et d'expériences entre professeurs et scientifiques.